Du jeudi 8 au samedi 10 décembre 2022 – 20h > 0h
Dimanche 11 décembre 2022 – 18h > 22h
Diffusion en boucle
Durée totale : 10 min env.
Gratuit

Gare Saint-Paul
11 bis Place Saint-Paul
69005 Lyon


À l’invitation de la Fête des Lumières, les Rencontres Audiovisuelles / Video Mapping European Center vous proposent 4 créations sur la façade de la Gare Saint-Paul, sur le thème du voyage, réalisées dans le cadre d’une résidence de création encadrée par l’artiste Romain Tardy.

Financé par SNCF Voyageurs & Keolis.
Avec le soutien de la Région Hauts-de-France.


Dans le cadre de la Fête des Lumières 2022
Du 8 au 11 décembre 2022
www.fetedeslumieres.lyon.fr


► BONNE ARRIVÉE
Le temps paraît long dans cette salle des pas perdus, mais l’ennui ne prendra pas le dessus ! Comme dans les traboules du quartier, notre imagination se perd dans les recoins et les secrets de la gare. L’artiste nous entraîne : un pas dans le réel, un autre dans l’inconscient ! Elle ouvre un passage dans un univers parallèle. Voyage immobile qui transforme notre gare de manière « groovy » et irréaliste. Pâte à modeler pour transcrire le monde réel, animations virtuelles 2D et 3D pour le monde irréel : l’expérience proposée nous offre un siège (virtuel !) confortable pour laisser vagabonder notre esprit à travers les plaines de nos imaginations fertiles.

Réalisation et animation : Stéphanie LÉONARD
Musique et sound design : Géraldine KWIK


► REGARDER AVEC D’AUTRES YEUX
Et si l’on explorait la flore lyonnaise avec les yeux des voyageurs ? « Les plantes de la région lyonnaise : on ne les regarde pas assez ! Lorsque l’on s’en approche, on découvre toute leur beauté et leur complexité… Des plantes à protéger », constate l’artiste Cindy Lo. Elle place au centre des regards les espèces protégées de la liste du conservatoire botanique du Massif central : la belle façade de la gare Saint-Paul se métamorphose sous nos yeux. Pour profiter de cette chorégraphie végétale et multicolore, faisons appel à tous nos sens !

Réalisation et animation : Cindy LO
Musique et sound design : Géraldine KWIK


► BLACK SUN 
On plonge dans un monde de pure abstraction et on voyage dans des pensées mystérieuses et sinueuses, au milieu d’une ville active… Ici, une question amène une autre question, jusqu’à ce que le sol semble se dérober sous nos pieds. « Mais s’il n’y a plus de sol, tout ce qui reste, c’est flotter, profiter de l’envol, de l’absence de gravité, et regarder à travers des figures fragiles », indique l’artiste, comme pour nous guider dans son univers. Il y est question de point d’arrivée, de temps, d’éternité ressentie, de la peur de la fin… Singularité du propos de cette artiste entière qui laisse de la place au public, pour que chacun(e) trouve ses propres questions et associations dans cette immersion.

Réalisation et animation : Kateryna PITS
Musique et sound design : Géraldine KWIK


► AU TRAIN OÙ VONT LES GENS
Avec ce video mapping, Franck Dion propose une évocation poétique de l’altérité. La façade de la gare, transformée en théâtre, est lieu de croisements : voyageurs, passants et personnes immobiles. Conçue comme un spectacle vivant, la projection met en scène silhouettes fugitives et pensées en transit. Les voyageurs composent des mondes où l’on se croise, s’ignore, se jauge, se sourit et parfois, se télescope. On suit ces voyageurs pas à pas…

Réalisation et animation : Franck DION
Musique et sound design : Erick BEJARANO







Edimestre

Edimestre

Tous les posts